rehde.typepad.fr > 06. 1943 : CIRQUE GRUSS-JEANNET - Première !

01. La première façade GRUSS-JEANNET en 1943

01. La première façade GRUSS-JEANNET en 1943

Je trouve cette photo des débuts tout à fait émouvante.
En 1943 les GRUSS-JEANNET ne possédaient qu'une vingtaine de véhicules tout confondu, un petit chapiteau de 22 x 24 mètres avec une piste de seulement 11 mètres, quelques chiens, un poney, un cheval.


02. La première caravane d'Alexis GRUSS (Sr.)

02. La première caravane d'Alexis GRUSS (Sr.)

Cette petite caravane "polygonale" fut la première appartenant personnellement à Lucienne et Alexis GRUSS (Sr.). Ils y sont restés de 1943 à 1945.
A noter que le peintre a oublié de mettre un tiret entre GRUSS et JEANNET comme sur les autres véhicules.


03. La verdine-caisse GRUSS-JEANNET de 1943

03. La verdine-caisse GRUSS-JEANNET de 1943

Cette verdine fut utilisée en "Caisse à guichet unique" de 1943 à 1945.
Robert JEANNET (caissier-comptable) et son épouse Odette y logeaient.


04. Camion gazo GRUSS-JEANNET

04. Camion gazo GRUSS-JEANNET

Attention ! Le CIRQUE GRUSS-JEANNET arrive...
à la vitesse de 25 km/h maximum, dans les descentes !
Remarquez les pneus à bandage.


10. Philippe GRUSS à l'âge de 8 ans

10. Philippe GRUSS à l'âge de 8 ans

Cette photo est géniale car on peut y admirer le fameux entourage "patchwork" du premier chapiteau GRUSS-JEANNET, acheté d'occasion pendant la guerre.
Philippe est avec Baronne, la jument pie des GRUSS et Aigrette, le poney de Lucien JEANNET. Les 2 petits chiens sont Bobby et Chocolat dont nous avons fait la connaissance au chapitre 03.


11. Les "tacons" du CIRQUE GRUSS-JEANNET

11. Les "tacons" du CIRQUE GRUSS-JEANNET

Du design avant l'heure !


12. Baronne et Aigrette

12. Baronne et Aigrette

En 1943, telle est la cavalerie du CIRQUE GRUSS-JEANNET !
C'est sur Aigrette que Philippe GRUSS a appris à faire de la voltige équestre.


13. Alexis GRUSS (Sr.), Lucien JEANNET, un commis et "LE" cheval

13. Alexis GRUSS (Sr.), Lucien JEANNET, un commis et "LE" cheval

Quel joie que de démarrer un cirque ensemble !


14. Alexis GRUSS (Sr.) en répétition

14. Alexis GRUSS (Sr.) en répétition

Alexis fait répéter Baronne.


15. Aigrette

15. Aigrette

Aigrette, la ponette du Shetland qui travaillait avec les deux petits Pinschers Bobby et Chocolat, dressés par Lucien JEANNET.


30. La première remise GRUSS-JEANNET !

30. La première remise GRUSS-JEANNET !

Voici une affiche publicitaire (trouvée sur le web) de la Distillerie du Montbart à sa grande époque (avant 1920). Elle est dessinée par M. Ringel.
Dans cette distillerie inoccupée les GRUSS-JEANNET passèrent deux hivers 1942-43 et 1943-44.
C'est dans les bureaux (dessin du haut, à droite) que nos circassiens logèrent.


31. Le bombardement de Sochaux

31. Le bombardement de Sochaux

Cette vue (trouvée sur le web) nous montre l'atrocité du bombardement.
La ville fut ravagée.
On appris plus tard que ce fut par erreur à cause d'un mauvais marquage de cible...
Nos amis GRUSS-JEANNET étaient là, seulement à quelques centaines de mètres du lieu.


40. Papier à lettre GRUSS-JEANNET 1943

40. Papier à lettre GRUSS-JEANNET 1943

Dans ce courrier adressé aux Mairies, la taille du chapiteau est indiquée : 22 x 24 m.
C'était un tout petit chapiteau mais nos amis en étaient fiers.


41. Enveloppe GRUSS-JEANNET 1943

41. Enveloppe GRUSS-JEANNET 1943


42. Invitation GRUSS-JEANNET 1943

42. Invitation GRUSS-JEANNET 1943

Bristol de 11 x 7 cm.


43. Ebauche manuscrite des annonces du Programme 1943 - page 1

43. Ebauche manuscrite des annonces du Programme 1943 - page 1

Voici un souvenir des plus émouvants : les cahiers de travail de Lucien JEANNET dans lesquels il inventait et peaufinait les textes de présentation des artistes et le déroulement du programme.
Mon grand-père préparait toujours ses textes couchés à la plume sur un cahier.
Avec cet exemple de 4 pages, nous avons la version quasi-définitive du Programme.
Nous pouvons ainsi découvrir comment était présenté "en live" chaque numéro du premier spectacle GRUSS-JEANNET.
A noter la qualité orthographique de ces textes. J'en suis étonné car il n'est quasiment pas allé à l'école et c'est sa maman Rosalie qui a pris le relais pour l'enseigner (voir au chapitre 03). Il savait lire, écrire et compter impeccablement, ce qui était très rare à l'époque pour un authentique banquiste-circassien.


44. Ebauche des annonces du Programme 1943 - page 2

44. Ebauche des annonces du Programme 1943 - page 2

... "Elle est mignonne, elle est charmante,
Remarquable par son astuce,
Je nomme et vous présente
Arlette GRUSS" !
Arlette passait ensuite dans le public pour faire la quête au bénéfice "de la caisse de secours des artistes nécessiteux" et comme nos circassiens étaient nécessiteux...


45. Ebauche des annonces du Programme 1943 - page 3

45. Ebauche des annonces du Programme 1943 - page 3


46. Ebauche des annonces du Programme 1943 - page 4

46. Ebauche des annonces du Programme 1943 - page 4

..."Nous ne vous disons pas adieu mais, avec un Programme entièrement renouvelé, nous vous disons au revoir et à l'année prochaine"...


47. Couverture du premier Programme GRUSS-JEANNET !

47. Couverture du premier Programme GRUSS-JEANNET !

Ce Programme 1943 est composé d'une feuille A4 pliée en deux.


48. Programme GRUSS-JEANNET 1943

48. Programme GRUSS-JEANNET 1943

Les "secrets" du Programme !
N° 5 : Indiana Voltige. Voltige équestre avec André GRUSS.
N° 6 : Georgine DUCAN était le nom d'artiste d'une jeune parisienne surnommée "La Choofette". Elle présentait un numéro de danse acrobatique (elle était aussi femme de ménage et gardienne d'enfants chez Alexis et Lucienne GRUSS).
N° 7 : Les 3 MARZO numéro de mains à mains.
N° 8 : Arlette GRUSS au trapèze.
N° 9 : Georgette CHOOF (alias Georgine DUCAN ou "La Choofette"). Dans ce deuxième numéro, elle était contorsionniste.
N° 10 : Le double-jockey par Alexis GRUSS et Philippe RICONO.
N° 12 : ROGERSON, illusionniste humoriste. Il avait volontairement pris ce nom d'artiste ressemblant à ROBERTSON, illusionniste célèbre de cette époque et père d'Odette, l'épouse de Robert JEANNET. ROBERTSON était furieux contre ROGERSON qui avait copié son nom !!
N° 13 : Madame RISNICK n'était autre qu'Hélène GRUSS (la soeur aînée d'Alexis, Marthe et André). Elle présentait Aigrette et les deux Pinschers Bobby et Chocolat, dressés par Lucien JEANNET.
N° 14 : Les clowns avec Alexis (en clown blanc) et bien sûr André (Dédé en auguste). Alexis GRUSS a continué ce duo avec son frère jusqu'au début de 1949. A partir du RADIO CIRCUS, il cessa d'être clown alors que Dédé, au contraire, continua pour devenir l'un des tous meilleurs... C'était sa vocation.
N° 15 : Le Trio DAX (Lucien, Daniel et Amalia). Ils travaillaient au cadre aérien, un numéro de toute beauté.

Le spectacle était présenté par Lucien JEANNET qui fut un mémorable "Monsieur Loyal" jusqu'en 1949, à l'arrivée de Zappy MAX.